Préventoriums et hômes
Hôme de l'espérance
Zeepreventorium
Home » Preventoriums » Hôme de l'espérance
Le Grand-Hôtel du Coq sur Mer a été transformé en hôme pour les enfants de la région de Charleroi après la seconde guerre mondiale. Maintenant, c'est la maison communale du Coq.

Oorspronkelijk was het gebouw een hotel. Na de tweede wereldoorlog werd het gebouw aangepast om kinderen te kunnen ontvangen. Nu doet het dienst als gemeentehuis.

Hôme de l'espérance

16.06.2008 - 15:08:10 Moray Corinne
Bonjour, dans les annees 1955 j'ai sejourne 3 mois au preventorium qui s'appelait alors HOME DE L'ESPERANCE.
Le directeur de l'epoque s'appellait Mr. Migeotte. Hormis les siestes obligatoires je n'ai que de bons souvenirs de cette époque. La ceuillette des mures, les colis des parents avec le banania, les excursions en chansons, rien que du bonheur en y repensant il me semble que même les inévitables poux étaient plus sympa à cette époque. Amitiés aux anciens et aux autres. Corinne.

Le Home de l'espérance était situé au centre du Coq et est maintenant devenu maison communale. A l'origine, le batiment était le Grand-Hotel du Coq.

Pendant la guerre, il a servi de base de ravitaillement pour les allemands (voir photo).

Après la guerre il a été reconverti en hôme par la Société Coopérative Intercommunale d'Œuvres Sociales de la région de Charleroi. Il s'agissait d'une colonie de vacances au sens large: Les enfants dont la situation familiale était précaire étaient aussi admis. La durée d'un séjour était normalement de 3 mois. Des cours étaient donnés par le directeur et il y avait un cabinet médical à l'étage. Un bâtiment chargé d'histoire!

10.10.2009 - 14:23:52 Stéphane Martin
Je me souviens avoir séjourné au Home de L'Espérance durant les printemps 1972 et 1973 et ce dans le cadre de "Vacances Scolaires". Le séjour durait deux semaines. On avait cours (école primaire 5e et 6e) le matin et sorties & sport & attractions & visites l'après midi et le week-end. Le nom de Mr Migeotte me dit quelque chose et je crois qu'il était en effet encore directeur de ce home dans les années 70... Quand je vais "à la mer", Le Coq demeure pour moi la station balnéaire belge la plus attractive car non défigurée par de gros immeubles à appartements et encore remplie de jolies villas et beaux batiments. Quoique désormais converti en maison communale & bibliothèque & hotel de police, le batiment du home demeure encore bien présent et très bien conservé en plein coeur de la station.

29.03.2011 - 16:59:50 holemans
bonjour J'y suis allée 3 mois chaque année jusqu'à mes douze ans. A l'époque ce n'était pas monsieur Migeotte directeur, mais monsieur Primparet. Seulement par la suite ce fut lui, son épouse elle était institutrice. Je connais encore le nom de l'infirmière madame Courege. Ainsi que madame Debailly monitrice des plus grandes filles au 3eme étage. Par la suite ce fut un internat pour débiles et des classes de mer pour les vacances scolaires dans les annees 70. Plus tard ce lieu tant regrette de mon enfance est devenu la commune ou local de police sais pas trop. Je me souviendrai toute ma vie de ce beau coin ainsi que de cess belles maisons anciennes.

24.02.2013 - 14:59:45 paermentier
Je me souviens très bien du Hôme de l'Espérance. J'ai passé quelques années là bas et je peux dire que cà a été les meilleures années de ma vie. Je me souviens d'une personne que l'on surnomait Bambi et surtout le directeur Monsieur Migeotte qui nous a bien fait chier mais à part cà un endroit que je voudrais revoir.

29.05.2016 - 16:02:50 columbano
j ai bien connu monsieur mijotte et monsieur prinparet car j ai ete avec la citede l enfance de Marcinelle car le home de l esperence faisais partie de l ios de harleroi ont allaient en vacances pendant un mois de juillet et ont s amusaient bien dans les annees 60 et jusqu a 1965que de bon moments

27.03.2017 - 11:37:12 Ries Georges
Bonjour a toutes et tous,j’y suis allé a Noël 1965 sur les conseils de Maître Dubuisson.
Je me souviens très bien de Mr Migeotte(grandes oreilles), il avait pour habitude de nous prendre par les joues lorsque nous avions fait une bêtise.
Je me souviens aussi des siestes obligatoire sous le couvre-lit rouge ,le poisson du vendredi.
Je me souviens aussi de l’infirmière , qui avait une passion pour les pigeons qui avait élu domicile dans la tour.
Petites anecdotes je me souviens qu’un soir nous étions sorti en descendant par la corniche,et a notre retour Mr Migeotte nous attendais, un autre soir nous étions descendus dans les cuisine, manque de pot là c’est la Femme du sous-directeur qui nous a coincés lol
Pour ma part,je n’ai pas vraiment apprécier mon séjour dans l’établissement.
En fait j’y suis resté un peu moins de une année pour repartir sur le Home de Jumet Heigne
Amitiés a tous les pensionnaires de L’Espérance
Cordialement Georges

Code à introduire

In te geven kode