Documenten
Geschonken foto's van Sophie
Zeepreventorium
Home » Geschonken documenten » Sophie
Wens je hier ook je eigen pagina met je foto's, geen probleem, geef mij een seintje!

Contacte-moi si tu veux placer tes photos sur ce site!

Sophie


Face avant et salle des fêtes


Face avant et salle des fêtes


Réfectoire des filles



La lingerie, située à cette époque au premier étage


Les "Grands Garçons", on ne parlait pas encore de Beach Boys et de Lost and Found


Maintenant un document historique: l'Hélio-Marin


L'Hélio et sa célèbre fontaine servant à décanter l'eau de mer


L'école était l'infirmerie au début des années 1960.


Le terrain de volley derrière le pavillon médical


Le tunnel en 2001. Maintenant, on a enlevé les rembardes métalliques qui ne servent plus à rien.

Sophie était au préventorium dans les années 1963-1966. Que de choses ont changé depuis lors! Que de choses ont aussi changé depuis l'année où ces photos ont été prises (2001) et la situation actuelle! Les photos de l'Hélio-Marin sont maintenant devenues historiques!

Petit historique

Mais revenons à la situation d'avant 1963. Après la guerre, le batiment de l'Hélio-Marin est directement employé. On manque d'hôpitaux, et l'Hélio-Marin qui n'a que peu souffert (et qui a même servi d'hôpital allemand pendant la guerre) est immédiatement remis en fonction. On y traite d'abord les blessés de la guerre, puis on se dirige vers une clinique plus traditionelle avec salle de chirurgie. Dans les années 50, la plupart des malades sont soignés pour la tuberculose osseuse. Grâce aux antibiotiques, il devient possible de bloquer l'évolution de la maladie, mais des interventions chirurgicales sont nécessaires pour rétablir la mobilité du patient. D'autres types de maladies sont aussi traitées.

A cette époque, le pavillon Solvay (le batiment principal) n'est pas encore en fonction. On manque de moyens pour le remettre en état. Pendant la guerre, ce batiment a servi de base de formation pour les marins de la Kriegsmarine. Ce n'est qu'en 1954 que le batiment principal est réutilisé. Quelques années plus tard, les derniers patients de l'Hélio-Marin sont transférés vers le KEI à Oostduinkerke et l'Hélio-Marin est laissé pratiquement é l'abandon jusqu'à ce qu'on lui trouve une nouvelle destination. Les deux institutions étaient séparées et le préventorium marin avait sa propre infirmerie, située dans ce qui est maintenant l'école.


Pas encore de salle Triton en mars 1964!

Situation dans les années 1960

L'essor commence dans les années 60 avec remise en fonction de l'Hélio-Marin, qui s'appelle désormais pavillon médical, pavillon Joséphine Charlotte (abrégé PJC dans les documents de l'époque) ou "Het Gallioen" (le vaisseau) pour les plus petits. Les premiers pappies et mammies font leur apparition en 1963 et reçoivent cours dans le pavillon médical (pas encore de batiment du HISS à cette époque!). Les services médicaux sont déplacés vers le pavillon médical, les filles sont séparées des garçons et la piscine est réalisée. En 1965, le batiment principal reçoit une salle des fêtes, unique dans les environs, ce qui fait que de nombreuses organisations utiliseront la salle pour leurs réunions et fêtes. Tout cela au bénéfice du préventorium, qui se fait bien payer pour la location de la salle.

Alors que les photos datent de 2001, la terminologie utilisée par Sophie date de 1963: l'école est appelée infirmerie, le pavillon C, batiment des grands garçons et de nombreuses salles ont vu leur fonction changer au fil des années. On retrouve la psychologue un peu partout dans le batiment, et même dans une villa du Coq ou le service se faisait appeler PPCC (pipi-caca ou psycho-pedagogisch consultatiecabinet). Les services psychologiques de facture plus moderne (CLB ou centrum voor leerlingenbegeleiding) étaient situés au premier étage du pavillon médical avant sa destruction. Le réfectoire des filles était situé au rez de chaussée du batiment principal, dans l'aile est (l'aile ouest était pour les garçons).

C'était l'époque où le bitume fait son apparition: il n'y avait pas encore de route goudronnée autour du batiment central.


Maison des festivités - crêpes

Ce qui n'a pratiquement pas changé au cours des années est la salle des festivités où les enfants recevaient parfois des crêpes. Le nom officiel de la salle était Allergia. Plus tard, vers la fin des années 60, quand les filles auront toutes déménagées vers le pavillon médical, elles auront aussi leur propre salle des fétes appellée Funny Girl et située derrière la piste d'obstacles et l'amphithéâtre.


Le cabinet de la psychologue... en 1963

Le plus grand chambardement ne se voit pas sur ces photos: la destruction de l'Hélio-Marin et son remplacement par des nouveaux batiments de facture plus modernes. Je terminerai cette page de Sophie par deux scans du dépliant du préventorium actuel (années 2000)

Je recherche bien évidemment encore des personnes qui ont séjourné au préventorium marin dans ces années, mais aussi des personnes qui y ont séjourné plus tard, dans les années 80, 90 et 2000. Si tu as des photos, je te fais une page web comme celle ci.

Code à introduire

In te geven kode